Pour développer ses ventes, il n’y a pas d’autre solution que de trouver de plus en plus de clients, je ne vous apprends rien sur ce coup. Pour cela, différentes solutions sont envisageables, de la plus chère à la moins onéreuse en passant par celles qui fonctionnent et celles qu’il vaut mieux éviter. Essayons de voir un peu plus clair dans tout cela, et surtout, intéressons nous seulement aux actions marketing qui ne coûte pas un bras pour les petites entreprises locales, les TPE, les PME, les artisans et aussi, les indépendants comme moi.

Quel type de marketing pour son activité professionnel ?

Etant donné la nature de mes activités, forcément, il faut utiliser internet, sinon vous ne seriez pas arrivé sur cette page. Le marketing internet est certainement le meilleur moyen de développer ses affaires, de trouver plus de clients, de se faire connaitre autour de soi. Et pourtant…

Les opérations de communication en dehors du web ne sont pas à négliger. Sous la forme de papier, flyers et autres formats, et aussi par des actions comme les salons, les réunions de networking, les parutions dans les quelques journaux papiers à coté de chez vous, le sponsoring pour les événements sportifs ou non, etc. En cherchant quelques minutes, vous devriez trouver énormément de supports de diffusion pour vos campagnes de communication hors web.

Pourquoi il est important de faire sur et hors web ?

L’important dans la communication est d’être là où se trouve les clients, et surtout, là où on ne vous attend pas forcément. « Espionner » la concurrence, faire la même chose, oui, mais pas seulement. Il faut également surprendre.

De nos jours, tout le monde utilise internet pour trouver des réponses et informations, ainsi, vous devez y être présent, et en bonne place si possible. Je vois encore beaucoup de professionnels se contenter (se limiter) à avoir une page Facebook, invoquant le fait qu’ils ont suffisamment de clients comme cela ; d’autres encore ne pas se soucier du tout du monde du web car ils ont assez de commandes comme cela. Et bien, ces personnes font une grave erreur.

Pourquoi est-ce une erreur ?

Si un concurrent arrive sur votre zone géographique en utilisant cet outil de communication, il va vous passer devant rapidement et remporter énormément de commandes et clients. Autre point, moins drôle. Imaginez pour je ne sais quelle région que ça se passe mal avec tel client, que celui-ci soit assez énervé pour se servir d’internet à votre désavantage. Il ne lui faudrait que quelques heures de travail bien ficelé pour vous pourrir sur le web, et je pèse mes mots. Vous pensez être protégé d’une telle attaque ? vous pensez que la loi va vous aider ? Vous faites doublement erreur. Là, avec une attaque en règle sur votre e-réputation, je peux vous assurer que les jours à venir vont être moins, mais beaucoup moins, amusants et roses. Je ne vous le souhaite pas.

Revenons aux bonnes pratiques de communication pour votre entreprise.

Besoin de conseils ?

Envie de passer à la vitesse supérieure sans vous prendre la tête ? Besoin de réponse sà vos questions ?

Envoyer moi un message, je réponds dans les 24 heures et c’est gratuit.

&

Développer le référencement de son site web

Améliorer sa visibilité en lui offrant un peu de temps, quelques textes supplémentaires, quelques liens frais et de qualité également.

l

Travailler la page Google Entreprise

Passer quelques minutes chaque mois sur la page GMB pour la mettre à jour a pour effet de vous apporter quelques visiteurs de plus, et potentiellement, plus de clients.

w

Être présent sur les réseaux sociaux

Sélectionner un réseau social et travailler un peu dessus. Quelques photos de vos réalisations, quelques textes en mode tuto ou autres… tout est bon pour être partagé.

Opter pour le référencement payant

Grâce à Google et Facebook, il est facile de se lancer dans la publicité à moindre frais. Il suffit de mettre quelques euros de budget quotidien pour cela (à partir de 5 euros par jour sinon ça ne vaut pas le coup, ni le coût).

Customiser son véhicule

Beaucoup d’artisans ont des véhicules portant les logos et moyens de contact (téléphone, mobile, adresse, site web, réseaux sociaux…), mais bien plus de petites entreprises n’en sont pas équipés. Pourtant, cette publicité « gratuite » travaille pour vous toute la journée (et même la nuit). Tout de même dommage de ne pas investir sur ce poste.

Relancer les anciens clients

Certains professionnels ont une clientèle régulière (qui revient chaque mois) et d’autres ont une clientèle « oneshot » (d’une fois), un carreleur par exemple. Pourtant, il faut reprendre contact avec les clients précédents pour les faire revenir (tant qu’à faire) ou au minimum, les inciter à parler de vous à leurs proches (un bon de réduction ou autre cadeau), leur demander ce qu’ils auraient voulu de plus de votre part (plus d’explications, une prestation complémentaire…).

+

Développer des partenariats

Là, ça peut vite prendre du temps, mais les résultats peuvent être surprenant. Nouer des partenariats avec des entreprises non concurrentes peut aider tout le monde à grandir et trouver de nouveaux prospects (coiffeur avec bien-être, maçon avec carreleur, électricien avec plombier, boulanger avec restaurant…).

S’appuyer sur les événements réels

Les événements IRL (in real life = dans la vie réelle) sont sous estimés. Que ce soit vous l’organisateur ou non, il faut essayer d’y participer de temps à autre.

Toujours conserver trace de vos actions

Un « petit » conseil pour pouvoir suivre l’évolution de vos opérations marketing. Etant une petite société vous n’avez pas les reins assez solides pour dépenser sans compter (ce qui est normal). Il va donc falloir être rusé et suivre toutes vos dépenses et comment vous les faites. Le but est de cibler toujours un peu mieux ce qui fonctionne pour tel public. Cela va vous permettre de trouver le client idéal (habituellement surnommé le « personna »).

Ces traces (données, suivies, dates, qui, quoi, où, comment …) sous formes de tableaux excel ou autres vous permettent de voir que tel poste coûte plus qu’il ne rapporte, que telle action à telle période de l’année est rentable, que tel événement attire telle clientèle, que telle clientèle dégage une plus grande marge que telle autre…

En grossissant le trait. Pourquoi cibler « tout public » alors que votre clientèle idéale est le retraité veuf ? Pourquoi cibler toutes les femmes alors que le type de femme qui est le plus rentable est la maman célibataire ? Pourquoi laisser votre publicité toute l’année alors que c’est seulement en période de fin d’année qu’elle fonctionne ?
Regardez des gros groupes dans d’autres secteurs, c’est exactement ce qu’ils font. Par exemple, La pâte à tartiner Nut…lla à chaque période à destination des enfants (chandeleur par exemple), Les œufs surprises Kin…er à Pâques, Les boules de chocolat enveloppés Ferr…ro en fin d’année, comme les chocolats avec cerise Mon…héri etc.

12 + 5 =

Aurelien Groux, Populoweb, indépendant depuis 2011.

  • Amélioration de la visibilité sur internet
  • Création de site internet
  • Rédaction web
  • Maintenance
  • Réseaux sociaux

J’accompagne mes clients à développer leurs activités sur internet et l’univers du digital.