Les sites Web municipaux sont utiles pour un certain nombre de raisons :

Communication : En premier, le site internet d’une commune est un outil puissant pour communiquer avec les citoyens et les touristes. De plus il permet aux visiteurs du site d’obtenir rapidement des réponses à des questions faciles.

Participation : Les citoyens peuvent participer un peu plus à la vie, aux actions, à tout ce qui concerne l’administration de la commune, en plus d’être informé par celle ci. Dans de nombreuses petites villes, les bureaux municipaux ne sont ouverts qu’à certaines heures de la journée, ce qui peut être gênant pour bon nombre des résidents de ces villes. En offrant plus d’information en ligne, une ville offre la possibilité à un plus grand nombre de ses résidents d’être bien informés et de participer au processus de maintien du bon fonctionnement de la communauté.

Accès : Comme de plus en plus de gens s’habituent à trouver l’information dont ils ont besoin en ligne, le site Web de la commune peut permettre aux villes de communiquer avec les touristes et les résidents d’une manière à laquelle ils sont habitués.

Développement économique : Enfin, ces sites internet offrent aux villes l’occasion de mettre en valeur leurs communautés. Le site web d’une ville, s’il est bien construit est souvent le premier résultat d’un moteur de recherche lorsque quelqu’un cherche le nom d’une ville, donc si ce site contient de l’information pour les résidents et les visiteurs, il peut être un véritable moteur du développement économique.

Pour quoi une commune a besoin d’un site Web à l’heure actuelle ?

Lorsqu’une ville décide qu’il est temps de mettre à jour ou de créer un nouveau site Web, la première étape la plus importante est de regarder ce qu’elle a déjà, et de comprendre ce dont elle a besoin. Une ville doit comprendre qui utilise son site actuel, pourquoi et quels renseignements les utilisateurs s’attendent à trouver sur le site. Si une ville n’a pas de site, elle doit comprendre les questions que ses citoyens posent le plus souvent.

Utilisation du site

S’il y a déjà un site Web, regardez les données qu’il a recueillies. Le meilleur scénario est de savoir si le site utilise déjà Google Analytics, qui peut être utilisé pour examiner une variété de données importantes, telles que l’origine des visiteurs, ce qu’ils regardent, et combien de temps ils restent. La plupart des services d’hébergement Web fournissent des données sur l’utilisation du Web, cependant, et il est important de consulter les données disponibles pour déterminer qui sont les visiteurs du site et pourquoi ils le visitent.

Contenu consulté sur le site

Qu’un site soit déjà utilisé ou non, il est possible de mieux comprendre les types de contenu qui intéressent le plus les utilisateurs. Vous pouvez trouver cette information en regardant quelles pages sont les plus visitées, ou en regardant l’historique des recherches que les utilisateurs ont faites à travers la barre de recherche du site, si elle en a une. S’il n’y a pas de site, pensez aux formulaires qui sont demandés le plus souvent aux bureaux de la ville, ou aux questions soulevées par les personnes en conversation au guichet ou sur la page Facebook de la commune.

Mises à jour

Enfin, pour analyser un site, il faut aussi se demander comment il fonctionne actuellement. Ce processus d’entretien du site se fait-il à l’interne et, le cas échéant, par qui ? La marque d’un site Web municipal réussi est une marque qui peut être gérée à l’interne, sans avoir recours à (ou payer) quelqu’un à l’extérieur de la ville elle-même. Il est également utile, en regardant un site actuel, de penser à la structure, à l’âge et à l’esthétique. Quelle impression le site donne-t-il actuellement aux gens qui cherchent dans la ville pour peut-être la visiter ? Les membres de la communauté peuvent-ils trouver facilement de l’information ? Quelle est la fréquence de mise à jour ? Répondre à ces questions aidera à donner une meilleure idée de ce qui sera nécessaire dans l’avenir pour maintenir un nouveau site bien géré, utilisable et à jour.

Solliciter la participation de la communauté pour mieux satisfaire

L’administration municipale d’une ville est là pour servir au mieux les intérêts de la ville, et donc des membres de sa communauté. Pour ce faire, il est important de solliciter la participation des citoyens d’une ville lors de la création d’un nouveau site.

En amont de la création du site, il n’y a encore que peu de communes qui invitent les résidents à participer à une discussion sur leur collectivité. Bien sûr, il faut que les discussions soient cadrées, parfois recentrées, il faut tout écouter et entendre, mais tout ne sera pas mis en place. C’est important pour plusieurs raisons :

Les sites Web des communes devraient exister pour informer et servir les citoyens. Si les sites n’ont pas d’informations pertinentes ou utiles pour les visiteurs du site, ils ne seront pas adoptés par la communauté. L’adoption est importante, surtout dans les situations d’urgence.

La conversation permet d’obtenir des informations qui peuvent être utilisées dans le développement des sites Web. Les résidents partagent souvent des informations qui n’auraient pas été obtenues en parlant avec une seule personne en ville. Ainsi, cette réunion évite que les travaux d’aménagement du site ne se fassent en vase clos et permet aux sites de refléter véritablement les communautés qu’ils représentent.

Bien cartographier le contenu

Sur la base des données analytiques et des retours d’information, travailler à la création d’un plan du site et à l’établissement des priorités en matière de contenu. Ce contenu devrait être organisé en rubriques et sous-rubriques, qui deviendront alors les menus et la structure de navigation du site Web.

Conception et réalisation du site Web

Choisir un système de gestion de contenu (CMS)

Un système de gestion de contenu est la plate-forme qui permet à un administrateur de site Web d’ajouter du nouveau contenu et de mettre à jour le site Web au besoin. Bien qu’il soit toujours utile de connaître les bases HTML et CSS pour faire fonctionner le site, de nombreux CMS n’ont pas besoin de cette compétence, et offrent plutôt des éditeurs faciles à utiliser, What You See is What You Get (WYSIWYG) pour ajouter du contenu.

Voici une bonne définition d’un système de gestion de contenu :

Un système de gestion de contenu est un logiciel qui garde la trace de chaque élément de contenu de votre site Web, tout comme votre bibliothèque publique locale garde la trace des livres et les conserve. Le contenu peut être du texte simple, des photos, de la musique, des vidéos, des documents ou à peu près tout ce à quoi vous pouvez penser.

Alors que de nombreux CMS sont propriétaires, certains des systèmes les plus populaires sont open-source, ce qui signifie qu’ils sont libres à utiliser et à développer. Habituellement, cela signifie qu’il y a aussi une communauté dynamique qui se consacre à bâtir et à améliorer ce système, à qui vous pouvez poser des questions. Les CMS propriétaires, par contre, coûtent souvent une cotisation annuelle et sont souvent moins flexibles. Cependant, ils ont l’avantage de venir habituellement avec une ligne d’assistance téléphonique pour appeler et recevoir des réponses.

Pour 99% des sites Web je recommande WordPress.

Construire pour le Web et les appareils mobiles

Il bien loin le temps où les navigations sur internet ne se faisaient que depuis un ordinateur. De nos jours, plus de la moitié des visites se font via un smartphone. Il faut prendre en compte cela de suite, avant même tout le reste. Le site internet d’une municipalité se doit d’être responsive, ergonomique, fluide et vivant. Il ne faut pas oublier qu’une commune est telle une « petite » entreprise, comme un boulanger, une pizzeria, un hôtel, une PME, une association, une multinationale… elle doit servir, répondre aux besoins, et gagner des clients. Chaque entreprise ayant son format de client mais toujours, il y a ce critère de conversion.

Facilité d’utilisation de base et expérience utilisateur

Quel que soit le contenu d’un site Web, si un utilisateur ne peut pas trouver l’information dont il a besoin d’une manière simple, claire et facile à naviguer, alors le site Web ne fonctionne pas. C’est à cela que se réfère la convivialité : s’assurer que l’information recherchée par l’utilisateur est facile d’accès et que le site est simple à utiliser.

L’expérience de l’utilisateur, d’autre part, se concentre sur l’expérience globale qu’il a vécue sur le site Web. Il lui a peut-être été facile de trouver l’information qu’il voulait, mais il est reparti mécontente de cette expérience. Pensez à entrer dans un magasin minable et sale. Vous pouvez peut-être trouver le dentifrice que vous cherchez, mais l’expérience aurait pu être meilleure. Un site Web doit avoir à la fois une bonne convivialité et une bonne expérience utilisateur.