La refonte d’un site internet n’est pas une opération que l’on effectue quand on a 2 secondes de libre, sur un coup de tête. Il s’agit d’un projet qui doit être réfléchi et bien pensé. Les objectifs d’une telle opération peuvent être multiples, même si au final, c’est bien dans le but d’augmenter le chiffre d’affaires de votre structure professionnelle. Ainsi, il y a deux grandes catégories pour repenser le site : Améliorer le référencement naturel ou répondre aux normes actuelles en termes de navigation et expérience utilisateur. J’y reviens plus bas.

La refonte de site web c’est quoi ?

Pour faire court, cette opération consiste à changer l’apparence de toutes les pages du site. La refonte d’un site donne lieu à un nouveau design, et bien souvent, à des travaux invisibles mais qui changent tout au niveau vitesse de chargement, référencement, et même utilisation par l’utilisateur (votre client). En fonction du site actuel et de l’objectif attendu, l’intervention pour ce travail est plus ou moins lourde.

Quelle que soit la raison ou la méthode, il faut toujours considérer cette intervention comme étant un travail lourd et précis. Les risques de perdre son référencement durement acquis sont réels, et parfois, si cette opération n’est pas menée dans les règles, des soucis apparaissent que quelques semaines plus tard.

Pourquoi une refonte de site web est nécessaire ?

Si c’est juste parce que ce matin vous vous êtes réveillé avec l’envie d’un nouveau visuel, vaut mieux réfléchir encore un peu. Non pas que ça ne m’intéresse pas de travailler avec vous, mais l’enjeu mérite il un tel investissement ?

Beaucoup de clients décident (et pensent) qu’il est temps de repenser leur site web quand :

  • Le référencement stagne : L’ajout de nouveaux contenus et nouveaux produits ne produit aucun effet. L’acquisition de liens ne rapporte aucun visiteur supplémentaire.
  • Les performances sont insuffisantes : Que ce soit avec Google PageSpeed Insight ou GtMetrix, les scores sont faibles et dans le rouge. Temps de chargement trop lent, trop de requêtes, images trop lourdes… A cela, les données de votre suivi analytique (Google Analytics ou Matomo) font apparaitre un taux de rebond énorme et une durée de visite très petite, sans oublier une conversion en baisse de jour en jour.
  • Le site n’est pas sécurisé : Depuis 2017 Google s’efforce de prévenir et alerter à propos de http/https. Les internautes sont maintenant assez éduqués pour comprendre qu’un site https est bien mieux qu’un site http. De ce fait, ils fuient vos pages pour aller à la concurrence.
  • Le marketing stagne : Google Ads (ex Adwords) attribue une note à chacune de vos pages. Si ce score est faible, au choix vous avez moins de trafic, vous payez plus cher le clic, ou les deux…
  • Le visuel n’est pas responsive : Le design de vos pages internet n’est pas conçu pour s’adapter à toutes les tailles et résolutions d’écran. De nos jours, plus de 80% de la population utilise son smartphone pour aller sur internet, ne pas leur offrir un visuel adapté, c’est se tirer une balle dans le pied…

A cela vient s’ajouter des contraintes plus techniques, plus « personnelles » comme le besoin d’avoir de nouveaux outils pour gérer le site, de pouvoir disposer de telle ou telle technologie pour développer ses ventes etc.

Réussir la refonte visuelle de son site web

On commence par la plus simple… Changer l’aspect d’un site est une opération bien plus légère que de changer toute la structure de celui-ci. Pourtant, ce changement ne doit pas se faire n’importe comment.

Les pages html sont construites avec des balises spécifiques comme p pour paragraphe, ul li ol pour délimiter des listes à puces, des listes numérotées, avec des H1, H2, H3, H4, H5, et H6, ces formats ne sont pas seulement visuels, ils ont une grande importance pour la compréhension de la page par les moteurs de recherche. Tout ce qui est bouton et élément cliquable a également un poids certain dans la recherche de compréhension par ces robots.

Ainsi, chaque changement de visuel de page web implique un changement interne de ces balises. Leur nombre n’est plus le même, leur position sur la page n’est plus la même, etc. Les moteurs de recherche vont devoir analyser toutes vos pages une nouvelle fois et calculer votre positionnement. Ca peut être bénéfique du premier coup… Ca peut être une catastrophe très rapidement si ces points ne sont pas examinés. Ne travaillez pas à l’aveugle, ne laissez pas l’aspect visuel prendre le dessus sur l’aspect technique.

Un certain visuel peut vous plaire, vous tenter. Parfait, c’est une base. Maintenant il faut que l’équipe, la personne, ou moi en tant qu’indépendant webmaster, puisse faire ce visuel tout en répondant aux critères pour favoriser le bon positionnement du site et de vos pages. C’est ce que l’on appelle le référencement On-Site, le SEO On-Site.

Réussir la refonte visuelle ET structurelle

Là, ce n’est plus la même… On remonte les manches, on pose le stylo, on réfléchit, on réfléchit encore, et après seulement, on commence à mettre les mains dedans.

Il ne s’agit plus seulement de changer l’apparence pour le visiteur (et potentiel client). Là, tout change. C’est presque comme repartir d’une page blanche. Ces profonds changements impliquent souvent des changements dans les url des pages existantes, et donc, des pertes de positionnement possible vis-à-vis des résultats de recherche.

Passer d’un site « fait-main » à un CMS, passer d’un CMS à un autre, tout cela va forcément influer sur le référencement. Précision, ce n’est pas forcément positif ou négatif, mais il faut tout de même s’attendre à une période de flottement durant 1 à 2 semaines, si l’opération est bien effectuée. Si l’opération est effectuée « à la légère », les pertes de positionnement peuvent être lourdes, très lourdes…

Refaire le site web étape par étape

La première des recommandations pour réussir à refaire ces pages web est d’opérer dans un environnement de travail. L’actuel doit être dupliqué à un endroit secret et hors des robots de recherche.

Une maquette du futur visuel doit être réalisée et approuvée. Des menus changements peuvent être effectués par la suite, mais 99% restera comme cela. La maquette doit inclure toutes les balises vu précédemment et les éléments cliquables.

Les pages existantes sont rapportées sur la nouvelle structure, tant au niveau textuel que décoratif (les images et documents agrémentant chaque page) et les différents liens et boutons nécessaires.

Chaque page va faire l’objet d’une analyse web, d’un petit audit, pour s’assurer qu’elle est au minimum aussi performante que l’ancienne (balises Hn identiques ou meilleures, liens href, bouton on_click, etc.), les titres, titles, balises meta, maillage interne… tout.

Au moment du déploiement de la version travail à la version production, la mise en place de redirection et les vérifications au bon fonctionnement de toutes les pages et éléments devra être fait. Ce sont des étapes cruciales et indispensables qui nécessitent du calme, de la tranquillité, de la concentration et une bonne dose de temps (en plus du café…).

L’audit effectué avant la refonte permettra de s’assurer que la nouvelle version répond au minimum à tous ces points, et se trouve même meilleur.

Ca coûte combien de refaire un site web ?

Il n’y a malheureusement de prix fixe car tous les sites et projets sont différents. Ce travail a un coût certain, cependant, il nécessite des temps de travail (action), de réflexion, d’analyse et de discussion non négligeable.

Entre un site à 15 pages et un portail ou ecommerce de plusieurs centaines de pages, le travail n’est pas le même, les ennuis possibles également.

Comment éviter certains pièges ?

Pour savoir où on va, il faut savoir d’où on vient

Pour éviter de perdre en référencement SEO, il est important de connaitre toutes les url référencées par Google. Il serait donc très intéressant d’avoir accès aux données de votre site grâce à Google Search Console, et même Google Analytics (ou équivalent).

Avoir sous la main les données du maillage interne entre vos pages pour s’assurer que celui-ci est respecté dans la nouvelle version du site.

Déterminer les objectifs et le budget avant de se lancer dans l’aventure.

Si on ne sent pas capable de bien réaliser cette opération lourde, faire appel à un professionnel.

12 + 5 =

Aurelien Groux, Populoweb, indépendant depuis 2011.

  • Amélioration de la visibilité sur internet
  • Création de site internet
  • Rédaction web
  • Maintenance
  • Réseaux sociaux

J’accompagne mes clients à développer leurs activités sur internet et l’univers du digital.